~~ Autre nom : Maine Shag, Skaukatt ou Norsk Skogkatt ~~

Couleurs reconnues
Catégorie : traditionnelle (1)
Division : toutes
Couleurs : toutes sauf le chocolat, le lilas, le cinnamon et le fawn.

DESCRIPTION GÉNÉRALE

Le Norvégien appelé aussi chat des forêts norvégiennes ou Skogkatt, est un grand chat originaire de Scandinavie. Il s'est adapté au climat très rude de ces régions en développant une fourrure particulièrement dense et imperméable, ainsi qu'un gabarit important. Sa tête est triangulaire avec une mâchoire puissante, son corps assez long est très musclé. Une abondante collerette encadre la tête et donne à cette race un air très particulier.
NB : les mâles adultes présentent une évolution caractérisée par un élargissement de la tête et une ouverture du triangle formé par la pointe des oreilles et le bout du nez.

Tête : de taille moyenne, la tête forme un triangle équilatéral. Le front, légèrement arrondi est suivi d'un nez droit, sans incurvation ni stop.

Museau : le museau suit les lignes de la tête, sans pinch. Le menton est ferme.

Yeux : grands, en amande, les yeux sont placés légèrement en oblique et donnent au chat une expression alerte et éveillée . Toutes les couleurs d'yeux sont autorisées qu'elle que soit celle de la robe.

Oreilles : de taille moyenne à grande, les oreilles sont bien ouvertes à la base, légèrement pointues au bout, et placées dans le prolongement du triangle. Vu de profil, elles sont dirigées vers l'avant. Les " lynx tips "(plumets) sont souhaitables, mais pas obligatoires. La fourrure interne des oreilles s'étend jusqu'au coin externe de celles-ci.

Encolure : bien musclée, l'encolure est de taille moyenne.

Corps: de format long et substantiel, le corps est assez long et massif, avec une ossature robuste et une poitrine pleine et large.

Pattes : assez hautes par rapport au corps, elles sont très musclèes et ont une ossature solide. Vu de l'arrière les pattes sont parallèles entre elles. Les postérieurs sont plus hauts que les antérieurs.

Pieds : grands et ronds, ils ont des touffes entre les doigts.

Queue: longue, épaisse à la base et bien fournie, elle est idéalement aussi longue que le corps, c'est-à-dire qu'elle peut remonter jusqu'aux épaules.

Robe et texture: la robe est double, elle consiste en un sous-poil laineux donnant une impression de lourdeur et de profondeur, recouvert par de longs poils de couverture imperméables et lustrés. Le poil de couverture est d'une texture un peu huileuse. Il est plus court sur les épaules et va en s'allongeant progressivement.
La collerette est composée de longs favoris qui partent de l'arrière des oreilles et d'un jabot très fourni. Les culottes sont volumineuses. La collerette et les culottes sont composées de poils laineux uniquement.
La longueur de la fourrure et la densité du sous-poil varie avec les saisons et une robe nettement plus courte en été ne doit pas être pénalisée en jugement. Le poil de couverture ne se développe pas avant l'âge de six mois chez les chatons. La qualité de la fourrure est beaucoup plus importante que la couleur.

Remarque : toute proportion de blanc est acceptée qu'elle que soit sa taille et son emplacement ( médaillon, doigt blanc, etc ... ).


Pénalités

Tête ronde ou carrée.
Oreilles trop petites ou trop rapprochées.
Profil présentant une cassure.
Menton fuyant. Yeux ronds.
Corps court.
Pattes courtes non proportionnées au corps.
Ossature fine.
Queue trop courte.
Poil soyeux ou cassant.
Manque de poil de couverture ou de sous-poil en période hivernale.

Refus de tout titre

Fautes ou défauts généraux éliminatoires en exposition. (2)

Mariages autorisés:
NORVEGIEN X NORVEGIEN

(1) Catégorie traditionnelle
C --> pleine expression de la couleur (ce qui exclut le colourpoint)

(2) Défauts et fautes éliminatoires chez le chat en exposition
Chaque standard de race stipule les qualités et les défauts inhérents à la race qu'il décrit. Toutefois, il est des défauts graves communs à toutes les races qui sont éliminatoires car, au de-là du point de vue strictement esthétique, ils mettent en cause le bien-être des chats. Une exposition féline étant d'abord un concours de conformité au standard où des titres de champions récompensent les meilleurs chats, un juge se doit de sanctionner sévèrement tout animal susceptible de transmettre des défauts tant morphologiques que comportementaux invalidants pour sa descendance. De même, lors d'une exposition, un chat doit être présenté sous son meilleur jour. Tout chat sale, en mauvaise santé ou agressif doit sortir de la compétition. C'est une question de respect pour l'animal, pour le juge et pour tous les concurrents.

On peut considérer les défauts et fautes éliminatoires comme appartenant à 2 types :
1/ les défauts morphologiques et comportementaux
2/ les fautes liées à la condition et la présentation

1/ les défauts morphologiques et comportementaux.
  • toute déformation du squelette
  • appendice xyphoïde ressorti et fixe
  • déformation visible de la queue ou vertèbres soudées qui gênent la flexibilité de la queue, sauf si le standard l'autorise
  • polydactylie (plus de 5 doigts à chaque patte avant et 4 à chaque patte arrière), sauf si le standard l'autorise
  • Toute déformation, protrusion, dépression ou fissure de la boite crânienne
  • face asymétrique, mâchoires de travers, déviation nasale
  • prognathisme ou retrognathisme(décalage de la mâchoire) supérieur ou inférieur de plus de 2 mn
  • denture incorrecte
  • langue ressortie en permanence
  • chat aveugle
  • strabisme
  • nanisme
  • hernie ombilicale non opérée
  • anomalie testiculaire (monorchidie ou cryptorchidie) au-delà de 10 mois
  • chat agressif ou peureux interdisant sa manipulation
2/ Les fautes liées à la condition et la présentation



Toute reproduction est interdite
Tous droit réservés
Copyright © [ Chez Senti ]
LES CRÉATIONS GENIWEB